Logo Cercle Tissier

Site officiel de Christian Tissier, 7° Dan de l'Aïkikaï de Tokyo, Shihan

Christian Tissier Aikido
  • Accueil
  • > Portrait
  • Portrait

    Christian Tissier est né le 7 février 1951 à Paris. Il commence à pratiquer l'aïkido en 1962 avec Jean-Claude Tavernier, puis très vite, avec maître Nakazono.

    1975, C.TISSIER étudie à l'Aïkikaï de Tokyo

    1975, maître Seigo YAMAGUCHI et C.TISSIER.

    Christian Tissier s'impose immédiatement comme un pratiquant exceptionnellement doué et le 2è dan qui lui sera décerné par son maître en 1968, alors qu'il vient d'avoir tout juste 17 ans, le confirmera. Et c'est en janvier 1969 qu'il réalise son rêve : aller au Japon, au centre mondial pour côtoyer les plus grands experts de la discipline qu'il a volontairement choisie : l'aïkido, et s'entraîner avec eux. Parti pour un séjour de 6 mois, il restera en fait 7 ans au pays du soleil levant.

    Il pratiquera avec tous les maîtres de l'aïkikaï et principalement avec le Doshu et Seigo Yamagushi, dont il deviendra le disciple préféré, Mitsugi Saotome et le vénéré Osawa Senseï, directeur technique de l'Aïkikaï.

    1975, le Doshu Kishomaru UESHIBA avec C.TISSIER

    1970, Les combattants et champions du Mejiro Gym à Tokyo. Kimura - Shima - Fujiwara. A l'extrème droite, à côté de C.Tissier, le regretté Partick Brizon, pionnier du Kik Boxing en France, à gauche Vicnovas, photographe.

    Il pratiquera également le kenjutsu et même le kick-boxing pour s'amuser, histoire d'aborder « un sport de contact ».

    En dehors des cours d'art martiaux, Christian Tissier étudiera le japonais à la « Tokyo School of the Japanese Language » et à la « Sophia University ». Parallèlement et pour subvenir à ses besoins, il enseignera le français au lycée et à l'Institut franco-japonais de Tokyo.

    Approfondissement de la culture Japonaise

    1976, Création du Cercle TISSIER

    Il est 4è dan lorsqu'il décide de revenir en France en Juillet 1976. Il crée alors à Vincennes, en banlieue parisienne, le Cercle Christian Tissier, où seront formés de nombreux enseignants et la plupart des délégués techniques de la FFAAA.

    Toujours très présent au Japon, l'aïkikaï lui décerne le 5è dan en 1981 et le 6è dan en 1986. Le comité national des grades interfédéral français lui délivrera le 7è dan en 1997 et le 7è dan aïkikaï lui sera remis par le Doshu Maître Kisshomaru Ueshiba, lui-même, chez lui, en présence de son futur successeur, son fils Moriteru Ueshiba, en janvier 1998.

    1997, remise du 7ème Dan à Christian TISSIER

    Extrait du livre "Histoire de l'Aïkido, 50 ans de présence en France" de Guy Bonnefond et Louis Clériot aux éditions BUDO.

    SEO